Equipe

Responsable scientifique

Joelle SOBCZAK THEPOT est Professeur en Biologie Cellulaire, spécialisée dans la régulation du cycle cellulaire. Elle dirige un projet de recherche dans l’équipe « Biologie et traitement des tumeurs hépatobiliaires » au Centre de Recherche Saint-Antoine, à Paris. Elle est responsable scientifique de la plateforme de cytométrie en flux CISA.

 

JST est ancienne élève de l’Ecole Normale Supérieure de Paris et est  diplômée de Sorbonne Université (anciennement Université P & M. Curie), avec une Maitrise de Biochimie, un Diplôme d’Etudes Approfondies en Virologie Fondamentale et un doctorat d’Université obtenu en 1987. Après un stage post-doctoral à l’Institut Necker à Paris, dans l’unité dirigée par Christian Bréchot, elle a rejoint l’UPMC dans le Laboratoire de Biochimie Cellulaire dirigé par Philippe Denoulet, puis le laboratoire de Biologie du Développement dirigé par Catherine Jessus. Elle est actuellement Professeur à temps plein à Sorbonne Université et enseigne en Biologie moléculaire et cellulaire ainsi que dans le domaine plus spécialisé de la régulation du cycle cellulaire.

 

JST a acquis une expertise en biochimie et en biologie moléculaire durant son doctorat à Sorbonne Université (anciennement UPMC, en caractérisant des gènes impliqués dans la régénération hépatique). Durant son post-doctorat, elle s’est formée en biologie cellulaire et en biologie du développement (en étudiant le rôle des cyclines mitotiques dans la régulation du cycle cellulaire et dans le développement embryonnaire précoce chez la souris). En tant que chef d’équipe à Sorbonne Université (anciennement UPMC), elle a développé des approches de cytométrie en flux pour caractériser les cellules en mitose et en cytodiérèse. Depuis Janvier 2014, elle a rejoint l’équipe « Biologie et traitement des tumeurs hépatobiliaires dirigée par Françoise Praz. Tout en continuant de développer des approches de cytométrie, elle se focalise sur des aspects de régulation du cycle cellulaire dans le carcinome hépatocellulaire.

Responsable opérationnelle

Annie Munier a pris la responsabilité de la plateforme de cytométrie en flux du site Saint-Antoine, CISA, à Sorbonne Université (anciennement Université Pierre et Marie Curie) en janvier 2015. Ingénieur en techniques biologiques spécialisée en cytométrie en flux et en tri, Annie Munier apporte une expérience de 10 ans en organisation et gestion d’un plateau technique, en développement technologique, en formation et animation acquise dans le cadre de la plateforme d’Imagerie Cellulaire et Cytométrie en Flux de l’Institut de Biologie Paris Seine (IBPS).

 

Elle est titulaire du diplôme inter universitaire (DIU) de cytométrie en recherche et en clinique. Son cursus professionnel l’a amené à travailler au sein de différents établissements publics (INSERM, Institut Pasteur, Université). Elle a participé à plusieurs projets scientifiques dont le clonage et la caractérisation de l’isoforme H5 de la famille des Nucléosides Kinases Humaine. Titulaire d’un diplôme universitaire en techniques avancées (DU) en Immunologie et en génie génétique son expérience dans la pratique du laboratoire est un atout supplémentaire dans la réalisation de son activité.